Avec George Balanchine et Jerome Robbins, c’est à ses maîtres que Benjamin Millepied a souhaité rendre hommage : hommage à deux très grands chorégraphes, tous deux d’origine russe, qui ont emmené l’école américaine et la danse en général vers des sommets rarement atteints. Avec Opus 19 /The Dreamer, le répertoire du Ballet de l’Opéra s’enrichit d’une pièce d’une grande élégance sur le Concerto pour violon n°1 de Serguei Prokofiev. Le rêve éveillé d’un jeune homme et son contrepoint irréel imaginés par Jerome Robbins en 1979. Comme en regard, la reprise de Thème et Variations de George Balanchine, sur la musique de Piotr Ilyitch Tchaikovski, montre une autre facette de la danse outre-Atlantique. Ce ballet de groupe classique et virtuose, l’un des plus difficiles du répertoire, se veut aussi un hommage au Ballet impérial de l’ancienne Russie et à son maître le plus célèbre : Marius Petipa. Entre ces deux chefs-d’œuvre, Benjamin Millepied a conçu un ballet présentant à la fois la compagnie et son projet pour la danse à l’Opéra de Paris. Fruit d’une collaboration artistique avec le compositeur Nico Muhly, cette création très contemporaine veut aussi montrer l’excellence de la technique classique et son importance pour la danse aujourd’hui.

The Dreamer sur musique de Serguei Prokofiev

Création sur musique de Nico Muhly

Thème et Variations sur musique  de Tchaïkovski

A l’Opéra Garnier, le dimanche 4 octobre 2015 à 19h30   

TARIF AGENT / CONJOINT : 60 €

BULLETIN DE PRE INSCRIPTION ICI